Sophrologie - principes

La sophrologie est un humanisme qui repose sur le respect de trois principes fondamentaux :

Le principe d’action positive

Le positif en sophrologie désigne l’élément dynamique de l’être qui rend possible une action libre. L’action positive est le principe intégrateur de la conscience. On se réalise dans l’accomplissement d’un « bien », c’est une évidence, c’est pourquoi se relaxer d’un « mal » (tension, douleur, mal-être) a des répercussions positives sur l’ensemble de notre être.

Le principe du schéma corporel comme réalité vécue

Le schéma corporel est la représentation de notre corps vécu, et plus précisément, de notre être vivant engagé dans les situations concrètes de l’existence. La sophrologie nous aide à cultiver notre présence au monde, à vivre consciemment notre être en situation, c’est en cela que nous disons qu’elle est existentielle. Le schéma corporel est la conscience de soi.

Le principe de réalité objective

Lorsque nous travaillons notre présence, nous voyons les choses telles qu’elles sont. Il devient possible de distinguer ce qui procède de nos états internes (émotions, fatigue,…) de ce qui provient de l’extérieur. Ceci nous fait sentir l’intérêt de la sophrologie pour mieux gérer nos relations. Voir au-delà de nos conceptions erronées est un grand principe de sagesse dont la sophrologie nous livre la méthode.

© Philippe Paquier (mentions légales)

PAQUIER PHILIPPE, sophrologue à Rouen en Seine Maritime (76), vous propose des séances, des cours et des stages pour la gestion du stress, la relaxation, l’épanouissement personnel et la recherche du bien-être.
www.sophrorouen.fr